7.25.2016

Chance






une chance s'offrait, je la pris.


J'avais promis de vous en reparler aussi vite que possible, j'ai trouvé l'inspiration il y a dix jours de cela, de retour en campagne dans ce jardin qui a bercé mes étés.
La chance, c'est d'en avoir; d'en avoir conscience.
La chance pour moi, c'est ce hasard évident de la nature qui nous entoure, c'est un chemin qu'on peut décider de prendre, c'est presque un peu fou parfois, ça nous surprend, on voudrait courir pour l'attraper, la garder pour soi pour toujours, on la demande aux étoiles sans s’apercevoir qu'elle était là, tout ce temps sous nos pieds. La chance c'est un champ d'herbes folles, on en tirerait chaque brin un par un pourvu qu'il nous l'apporte, on décimerait des forêts, et puis, un jour, on se retrouverait là sans plus rien, seul, un parc vide de cette chance qu'à trop vouloir chercher on a fini par chasser, cette chance après laquelle on court toute notre vie sans s’apercevoir qu'elle était là, juste là, depuis le début. 
Ma chance, c'est la liberté, le vent qui me caresse de soleil parfois, la pluie qui fait grandir mes racines, les feuilles qui volent, les branches qui dansent, ma chance c'est ce jardin.











Mon parfum est à cette image. Il est vert, frais, à la fois boisé et fleuri, il sent le bonheur, le printemps et l'été, la Chance.
Il s'évapore au soleil, c'est une chance qui se provoque, une chance à notre portée qu'il ne tient qu'à nous de saisir.
C'est un parfum de jour comme de nuit, un parfum de plage et de campagne, un parfum d'aventure, un parfum d'espoir.


je porte : Chanel Chance - eau fraiche