9.30.2016

Tempête

Avec l'automne arrive le vent, avec le vent les nuages 
et la pluie, je ne vous apprend rien.




C'est ce qui se passe en ce moment même à brest, où quand la journée n'est pas grise et mouillée, elle le devient, forcément, à un moment ou l'autre, merci au vent. Comment s'habiller quand le temps est si changeant et que le vent nous complique tout déplacement ? (encore des questions très importantes par ici..)(auxquelles je suis actuellement incapable de vous donner une réponse.) Je suis repassée du côté sombre des collants et j'avoue que mes gros pulls et mon manteau d'hiver me narguent du coin de l’œil, pour autant reste au plus profond de moi cette idée que l'automne n'est pas encore vraiment là et qu'il ne faut pas chasser l'été aussi vite, faute de quoi il ne se représenterait pas l'année prochaine. 
Une autre complexité de ce changement de temps est ma gestion des couleurs. Comme pour les collants il y a de celà encore une semaine, je ferme les yeux devant les bruns, les oranges, les rouges bordeaux et les verts sapins, réduisant ma palette à l'éternel bleu, au kaki qui me rappelle l'été et au noir, ô chaleureuse couleur, le noir. Je porte du noir parce qu'il est mentalement trop tôt pour porter du beige, vous m'avez bien suivie. Je me soigne et je fais de mon mieux (je me suis acheté un bonnet beige à ponpon et deux robes "d'automne" aujourd'hui..). Pour l'instant c'est une histoire entre moi et l'automne qu'on apprivoise peu à peu, ma bougie noisetier, mon coussin fourrure, Julien Doré et moi.

Peut-être q'un de ces jours je reviendrai vous parler d'autre chose que de la météo, en attendant, je vous souhaite à tous un très bon week-end (d'automne) !

je porte : top - mango / pantalon droit - mango / talons - zara / sur mes lèvres - rouge pur couture d'Yves Saint Laurent n°50