10.25.2016

L’esthétisme des choses


Plus le temps passe et plus j'observe à quel point j'aime 
la vie belle et l’esthétisme des choses.




De la couleur du café du petit déjeuner aux rayons de soleil sur le mur, l'alignement de mes pas sur le sol, la chaise tournée aux trois quarts, les beaux moments, l'esthétisme du temps, plus j'avance et plus j'observe à quel point le beau me rend bien. 
J'espère ne pas être la seule à connaître ce sentiment de peur de passer pour une maniaque de la beauté, cherchant le parfait alignement - non, j'aime la spontanéité, d'un instant, d'une minute où je me dis "c'est beau", une phrase, une averse, une situation, une couverture de livre, un sentiment ou une couleur dans le ciel. Je crois que l'appareil photo m'a aidée à prendre conscience de la beauté partout, chercher l'image me pousse à la trouver au moindre détail, imparfaite, incomplète, d'une poubelle taguée aux rails du tramway, une fêlure sur le sol carrelé, le flou de mon objectif déréglé. J'aime croire que tout doit être pris en cause et que l'observation rend beau, qu'il faut seulement prendre le temps d'arrêter le moment et de le regarder. Ma main quand j'écris, les plis sur ma chemise à contre rayure, les lignes en pointillé de mon carnet, cette encre presque grise et finalement le bruit d'un message. Ma vie est faite de moments que j'apprends à saisir et d'où je tire ce qui donne à mes yeux matière à créer.










 je porte: pull - zara / robe - zara / boots - texto / sac - zara