4.03.2017

From my bed

Parfois on ne peut pas tout contrôler et il faut apprendre à laisser aller, même si ce n'est pas ce qu'on avait imaginé.
Aujourd'hui nous sommes lundi et je commence ce mois d'avril sans images pour vous. J'ai du un peu bousculer mon emploi du temps, et je ne me sentais pas de vous poster un article simplement pour suivre mes habitudes, j'aime les travailler et je n'ai malheureusement pas eu beaucoup de temps à accorder au blog ces derniers jours. Depuis mercredi, notre déménagement de Brest prend tout son sens, j'enchaîne les cartons et je trie tant bien que mal tout ce qu'on a pu accumuler pendant trois ans, et croyez moi, ça fait beaucoup de choses. Nous sommes définitivement partis samedi dernier de Brest, la voiture et le coeur serré, et depuis je suis malade. Rien de grave, mais suffisamment fatiguée pour ne pas trouver le temps de passer par ici, entre les cartons et le déménagement qui s'est finalement poursuivi par un allez retour dimanche, j'ai l'impression de dormir tout le temps et de survoler les évènements. Je me soigne et tout va un peu mieux aujourd'hui, mais il me reste encore beaucoup de rangement à faire ici et je dois retrouver mes habitudes et me faire à l'idée que je n'ai pour l'instant pas vraiment de maison. J'espère vite me soigner de mon coup de froid, en attendant je vous souhaite un très bon début de semaine et vous dit, sans faute, à vendredi.